Réponse à un commentaire sur Facebook…

Je reviens sur ton commentaire, qui semble mettre sur un même plan le drame incontestable de deux sièges du FN perdus dans une tsunami rose, au sein du cocon doux de nos démocraties bourgeoises et pleines, avec la lutte pour une voix des peuples ; une lutte contre ces dictatures totalement corrompues que nous ne connaîtrons plus nous-mêmes avant longtemps (nonobstant le problème des religions ; quelles qu’elles soient), même si le FN obtenait plus de 10 sièges, indépendants ou réunis, dans une de nos nombreuses assemblées, municipales, locales, régionales, nationales ou européennes.

Je comprend ta fureur : le FN n’est pas beau et le monde, notre France y compris, vaut bien mieux que cela. Le laid ferait mieux de rester caché, mais le monde est ainsi fait je crois, qu’il a besoin de laid. Ou d’ennemis.

A choisir entre mes ennemis, je ne choisirai pas le FN : petite chose horrible mais sans conséquence, entièrement créée par ceux auxquels il croit s’opposer.

Oui, je préfère un peuple égyptien qui se lève contre la corruption d’un despote milliardaire, je préfère celui de la Syrie, de Bahreïn, de Tunisie, d’Algérie, de Libye, et de bien d’autres pays aujourd’hui, qui se soulèvent contre des tyrans visqueux à la solde de Monsanto, de Coca Cola ou de Morgan Stanley, aux petites problématiques parisiennes des peuples de droite ou de gauche.

Et pour ne pas rester entièrement arabe, je préfère me soucier de la souffrance actuelle de mes amis japonais que de savoir s’ils vont (enfin) interdire la troisième mosquée de Carpentras.

Oui, je préfère la lutte contre l’hégémonisme des grands aux luttes intestines de petites localités égoïstes.

Non, je ne déménagerai pas parce qu’un édile local prône d’incroyables bêtises sur des sujets qu’il ne connaît pas, mais qui rassemble des idiots sur leurs petits problèmes quotidiens.

Je ne déménagerai pas de cet endroit magnifique qu’est la Provence, où les hommes vous jugent non pas sur ce que vous êtes ou sur ce que vous pouvez leur apporter ou leur rapporter, mais pour votre simple capacité à être vous-même et à tirer profit de tout bonheur, fusse t-il passager.

L’année politique 2011, dans un domaine strictement politique, est certainement l’une des plus passionnantes qu’il m’ait été donné de vivre, internationalement, depuis 1968.

Ce n’est pas l’élection de deux crétins par des abrutis qui me fera changer ma vie. Leur élection n’a aucune importance comparée à ce qui se passe aujourd’hui dans le monde.

7 Réponses à “Réponse à un commentaire sur Facebook…”


Laisser un Commentaire




plaisanceflorent |
Enaland |
Blog Star Vintage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Linguistique & Mobilisa...
| Les Anciens de l'ENI Zaghou...
| La solution comptable